Votre patrimoine est un projet d'avenir
10/09/2015
Le Cac 40 gagne en initiatives avec Wall Street
Edition du 6 Février 2015
Le rebond des places américaines à l’ouverture permet à la Bourse de Paris d’assurer le sien. Le cours du Brent, de retour au-dessus de 50 dollars le baril, n’éperonne plus les indices à la baisse. Aux alentours de 16h15, le Cac 40 progresse de 0,94% à 4.583,67 points.
Voilà le Cac 40 un peu plus vivifié après l’ouverture en hausse des marchés d’actions américains. Aux alentours de 16h15, le Cac 40 progresse de 0,94% à 4.583,67 points, après un pic à 4.599,76 points, dans des volumes de 2,2 milliards d’euros qui restent néanmoins à peine dans la moyenne de l’année. Beaucoup de prudence avant la réunion de la Banque centrale européenne de demain qui devrait voir, selon les attentes, l’institution de Francfort abaisser ses prévisions d’inflation et adopter un ton accommodant compte tenu des turbulences boursières des derniers jours alors que l’incertitude autour de la politique monétaire de la Fed, la banque centrale américaine, constitue une grosse source de défiance. Certaines divisions recherche de grandes banques, comme Barclays ou ABN Amro, estiment même que la BCE pourrait dès maintenant annoncer que le QE européen sera prolongé au-delà de septembre 2016. Ailleurs en Europe, le Footsie de la Bourse de Londres monte de 1,17% et le Dax de la Bourse de Francfort engrange 0,76. Outre-Atlantique, le Dow Jones reprend 1,16%, le S&P 500 1,04% et le Nasdaq Composite 1,3%. Le mois dernier, la première économie mondiale a créé 190.000 postes selon le cabinet ADP. C’est un peu moins que les 200.000 attendus par le consensus, mais c’est mieux que les 177.000 de juillet, révisés de 185.000. Les opérateurs restent donc dans l’expectative, avant la publication, dans la soirée, du Livre Beige de la Fed, document compilant les données sur la situation du pays au cours des six dernières semaines, et les chiffres officiels de l’emploi aux Etats-Unis pour le mois d’août vendredi. Autre statistique américaine du jour, les chiffres des commandes à l’industrie pour le mois de juillet sont ressortis en hausse de 0,4% sur un mois (-0,6% hors transports), soit une amélioration moins vive que prévu (+0,9%). En revanche, la déjà belle progression du mois précédent a été encore rehaussée, passant de +1,8% à +2,2% selon les données révisées. Sur le plan du pétrole, les cours du Brent sont repassés au-dessus de 50 dollars le baril, après un point bas de séance à 48,36 et une clôture la veille à 48,57. Le pointage hebdomadaire des stocks de pétrole aux Etats-Unis, dévoilé à 16 heures 30, devrait venir entretenir la volatilité.
Archives

Les dernières Actualités

02/10/2019
Réaliser un investissement en zone locative tendue
PLACEMENTS, IMMOBILIER, INVESTISSEMENTS
02/10/2019
Derniers mois pour faire baisser votre impôt 2020
FISCALITÉ
02/10/2019
Assurance vie et régime communautaire font parfois mauvais ménage
SUCCESSION TRANSMISISON
08/08/2019
Donation-partage transgénérationnelle, un pacte familial
FISCALITÉ,SUCCESSION,TRANSMISISON
08/08/2019
L’or physique, une valeur précieuse
PLACEMENTS, INVESTISSEMENTS