Votre patrimoine est un projet d'avenir
02/10/2019
Derniers mois pour faire baisser votre impôt 2020
FISCALITÉ
Pour profiter d’une ou de plusieurs niche(s) fiscale(s) réduisant votre impôt au titre de vos revenus 2019, vous devez agir avant le 31 décembre. L’État encourage, via une réduction ou un crédit d’impôt, certaines dépenses et investissements soutenant la transition énergétique ou certains secteurs économiques.

Des dépenses partiellement subventionnées par l’État via un avantage fiscal ? C’est notamment
le cas de certains travaux de rénovation énergétique (vraisemblablement pour la dernière fois
cette année) ou des emplois à domicile. D’autres avantages fiscaux sont consentis en
contrepartie d’investissements favorisant certains secteurs économiques : l’immobilier locatif,
les entreprises non cotées, les entreprises innovantes, l’industrie cinématographique, la forêt
ou encore la restauration d’immeubles historiques... Sans oublier les dispositifs fiscaux
accordés pour les placements destinés à la constitution d’un complément de revenus à la
retraite (assurance vie, Plan d’épargne retraite…).


Un chèque du fisc en été 2020

Si, avant la fin de l’année 2019,vous souscrivez à un placement défiscalisant ou effectuez une
dépense dotée d’une carotte fiscale, l’administration fiscale vous versera un crédit d’impôt ou
vous accordera une réduction d’impôt, à la fin de l'été 2020. Il sera, en effet, calculé sur la base
des dépenses et investissements que vous indiquerez dans votre déclaration annuelle de
revenus au printemps 2020. Une exception concerne les dépenses récurrentes - emploi d’un
salarié à domicile, dépenses de garde d’enfant de moins de 6 ans ou de dépendance pour
personne âgée en établissement, dons aux associations et cotisations syndicales - pour
lesquelles le crédit ou la réduction d’impôt fera l’objet du versement d’un acompte de 60 % dès

janvier 2020.Un même acompte est également versé si vous avez déclaré un investissement locatif doté
d’un avantage fiscal s’étalant sur plusieurs années : revenus fonciers déclarés sous les régimes
Pinel, Duflot, Scellier, Outre-mer et Censi-Bouvard),


Les conseils de votre banquier

En fonction de vos besoins et mode de vie et de votre capacité d’investissement, vous
trouverez forcément dans cet arsenal un ou des moyens adaptés de soulager votre pression
fiscale sur vos revenus perçus en 2019. À étudier et sélectionner avec votre banquier, en
fonction également de la structure de votre patrimoine. Rappelons qu’un avantage fiscal ne
constitue jamais un motif suffisant pour souscrire à un placement mais doit s’appréhender
comme la cerise sur le gâteau : un avantage supplémentaire pour un investissement présentant
toutes les qualités attendus en dehors de son caractère défiscalisant.
Enfin n’oubliez pas le plafond global des niches fiscales fixé à 10 000 € par le cumul des
avantages fiscaux obtenus. Ses modalités d’application et son calcul étant relativement
complexe, là encore, l’accompagnement de votre banquier peut être salvateur pour effectuer
les bons arbitrages. À noter notamment que certains dispositifs défiscalisant bénéficient par
exception d’un plafond supérieur, tels que l’investissement locatif en loi Malraux ou le Girardin
industriel.

© Alexandre Roman – Uni-Médias – octobre 2019 Clientèle patrimoniale

Archives

Les dernières Actualités

05/11/2019
Consentir un prêt à ses enfants
FISCALITÉ, SUCCESSION TRANSMISSION
05/11/2019
Protéger l’avenir de son partenaire de Pacs
SUCCESSION TRANSMISISON
02/10/2019
Réaliser un investissement en zone locative tendue
PLACEMENTS, IMMOBILIER, INVESTISSEMENTS
02/10/2019
Assurance vie et régime communautaire font parfois mauvais ménage
SUCCESSION TRANSMISISON