Votre patrimoine est un projet d'avenir
07/03/2016
Actualités de la semaine
Europe :
En attendant Mario

L’appétit pour le risque est resté présent sur les marchés financiers tout au long de la semaine dernière, en anticipation de la prochaine réunion de la BCE du 10 mars. Les indices actions européen sont, dans l’ensemble, récupéré leurs pertes de février. Les données du marché du travail américain ont redonné de la confiance dans la vigueur de la reprise américaine. Les chiffres de chômage et de ventes au détail en zone euro, premières données « dures » pour le mois de janvier, ont confirmé la bonne tenue de la consommation et de l’activité dans les services, qui constituent les principaux  moteurs de notre scénario de croissance en zone euro en 2016. Les enquêtes PMI de février  confortent pour le moment nos anticipations de légère accélération de la croissance dans les services au T1 2016, mais pas pour le secteur manufacturier. Les chiffres de production industrielle de janvier, publiés cette semaine, nous donneront plus d’information sur l’ampleur de sa décélération. La réunion de la BCE est l’événement central de cette semaine. Un nouvel assouplissement des mesures de soutien est attendu, dont une baisse du taux de dépôt et une extension du programme d’assouplissement quantitatif. Cette décision est d’autant plus attendue que l’inflation annuelle en zone euro a rechuté en territoire négatif de manière marquée, tandis que l’indice sous-jacent a  fortement ralenti. Les mesures adoptées à l’issue de la réunion de la BCE seront-elles efficaces pour soutenir la confiance en zone euro ? La pérennité du rebond de l’investissement, observé à la fin de l’année dernière, en dépend Au-delà des interrogations sur la croissance et son soutien par les  autorités monétaires, le risque politique et institutionnel se fait toujours un peu plus prégnant. L’Irlande a rejoint le club des pays anciennement sous un programme d’aide financière dont la fragmentation du paysage politique – suite aux élections du 26 février dernier – empêche la formation d’un gouvernement. En Espagne, l’échec des socialistes, deux mois après les élections, illustre la situation de blocage dans laquelle se trouve le pays, d’autant plus que, selon les sondages, un nouveau scrutin ne changerait pas la donne.

Les risques liés à l’instabilité politique dominent, à l’heure où le continent doit faire face à des défis sans précédent, que sont une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l’UE ou la crise migratoire. Si les

Européens répondent unis face au Brexit, en soutenant David Cameron dans sa campagne pour le « oui » au maintien dans l’UE, les tensions entre partenaires européens face à l’afflux des réfugiés restent vives. Le nouveau sommet entre l’UE et la Turquie de ce lundi 7 mars sera un nouveau test pour la cohésion européenne, après l’annonce par Bruxelles d’une aide humanitaire de 700 M€, principalement en faveur de la Grèce. Avec la tenue de l’Eurogroupe le même jour, ce pays sera doublement le centre de l’attention dans la perspective d’une conclusion positive de la première revue du programme d’aide.

Études Économiques Groupe – Crédit Agricole S.A.
12, place des États-Unis – 92127 Montrouge Cedex
Directeur de la publication : Isabelle JOB-BAZILLE
Rédacteur en chef : Armelle SARDA

Archives

Les dernières Actualités

05/11/2019
Consentir un prêt à ses enfants
FISCALITÉ, SUCCESSION TRANSMISSION
05/11/2019
Protéger l’avenir de son partenaire de Pacs
SUCCESSION TRANSMISISON
02/10/2019
Réaliser un investissement en zone locative tendue
PLACEMENTS, IMMOBILIER, INVESTISSEMENTS
02/10/2019
Derniers mois pour faire baisser votre impôt 2020
FISCALITÉ
02/10/2019
Assurance vie et régime communautaire font parfois mauvais ménage
SUCCESSION TRANSMISISON